Dermopigmentation d’une aréole mammaire

Depuis ces dernières années, la science et la technologie ne cessent de nous impressionner. Après la possibilité de voie pour retrouver de beau visage et de belle chevelure grâce au tatouage permanent, maintenant c’est au tour des seins qui vont recevoir leur cadeau. Les femmes qui viennent d’être opérées à cause du cancer de sein ou celles qui voient leurs seins tomber sans aucune solution, elles n’ont plus à se soucier. Désormais, elles peuvent aussi se faire tatouer d’une jolie aréole mammaire pour retrouver leur confiance en elles grâce à la dermopigmentation d’une aréole mammaire.

Qu’est-ce que la dermopigmentation d’aréole mammaire ?

La dermopigmentation d’une aréole mammaire a été inventée l’année dernière par la célèbre scientifique Myriam Grzonkowski. À l’origine, elle n’accueillait que des femmes qui sont touchées par le cancer du sein et qui devaient se faire opérer. Mais depuis peu, cette technique a de plus en plus été adoptée par d’autres femmes qui désiraient se refaire la poitrine pour se donner une nouvelle image de soi.

En effet, la dermopigmentation de l’aréole mammaire est une technique issue de la micropigmentation mais qui touche principalement la partie de la poitrine. Cette chirurgie consiste à redessiner en tatouage l’aréole du mamelon de la patiente qui a disparu après la pose de prothèses mammaires dans le cas d’un cancer ou afin de camoufler un tatouage raté ou des cicatrices d’accident ou de brûlures sur cette partie. Dans ce 2e cas, l’on parle aussi de « dermopigmentation réparatrice », mais celle-ci survient parfois après la « dermopigmentation reconstitutrice ».

En quoi consiste cette opération?

Pour pouvoir reproduire exactement le schéma de l’aréole de votre mamelon, l’expert dermographe doit utiliser des pigments spécialisés afin de ne pas mettre en danger votre santé et pour se rapprocher le plus de votre couleur de peau.

Disposant des matériels spéciaux pour cela, le dermographe va essayer d’introduire avec précision et méthodicité dans votre derme des pigments stériles et à usage unique qui sont essentiellement conçus pour donner cet effet de nouveau sein. La technique doit pouvoir reproduire en format 3D l’illusion optique parfaite d’une aréole mammaire afin que même la patiente ne puisse pas distinguer le tatouage de la réalité.

Bref, le travail d’un dermographe est très délicat, car il va travailler minutieusement sur les ombres et les lumières pour ne créer aucune erreur et pour donner du volume et du relief à votre mamelon.

Pour combien de temps et qui contacter pour s’y lancer ?

Le tatouage issu de la dermopigmentation d’aréole mammaire est fait pour durer et ne s’enlève que par laser. Aussi, les encres utilisées pour cette opération devront être maniées avec beaucoup de précautions et uniquement par un expert pour ne créer aucune erreur sur le schéma à reproduire.

Un expert dermographe doit avoir suivi une formation spécifique dans cette branche de chirurgie issue des 2 uniques écoles en France qui se regroupe pour former une association nationale du nom de « Ma santé dermo-libérée ».

Le principal avantage de cette intervention chirurgicale, c’est qu’elle ne laisse aucune trace et permet de retrouver sans aucun problème l’image d’un sein totalement identique à la réalité afin que la patiente ne conserve aucun mauvais souvenir de son passé et de sa maladie.

Author: Damien